Vigneux : démantèlement du camp de la honte !

Le 30 octobre, le Préfet vient enfin d’accorder le concours de la force publique à l’évacuation des campements de Roms qui avaient élu domicile à Vigneux dans le quartier de Vile Brune, entre la voie de chemin de fer et le lac Montalbot.

Il m’aura fallu plus de 6 mois d’interventions pressantes et répétées, pour le convaincre de mettre fin à cette situation intolérable.

6 mois de saccage de l’environnement, d’insultes et de menaces aux riverains, de vols et de dégradations des locaux et matériels des associations, de déversement d’immondices dans les eaux du lac… pour que l’État consente à libérer ce territoire de ces occupants sans droit ni titre.

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://agirauquotidien.fr/vigneux-demantelement-du-camp-de-la-honte/

Lancement de la candidature de Nicolas Dupont-Aignan aux élections européennes : discours du 23 septembre au Congrès de Debout la France

Amoureux de la France, Unissons-nous !

Cet appel a été au cœur des travaux de notre congrès, comme en témoigne la table ronde dont je salue tous les intervenants.

Véronique Besse du MPF, Jean-Frédéric Poisson du PCD, Bruno North du CNIP, Hervé Fabre-d’Aubrespy de LR, Bernard Monot député européen, Emmanuelle Gave de l’Institut des Libertés et bien sûr, vous tous, mes chers compagnons de route de Debout la France.

Pourquoi cette expression des « Amoureux de la France » ?

Clemenceau affirmait : « une Nation est une âme ».

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://agirauquotidien.fr/lancement-de-la-candidature-de-nicolas-dupont-aignan-aux-elections-europeennes-discours-du-23-septembre-au-congres-de-debout-la-france/

[Article JDD] Condition animale : l’appel de 85 députés de tous bords dont Nicolas Dupont-Aignan

TRIBUNE – La condition animale doit être politisée, estiment 85 députés issus de tous bords politiques. Quelle que soit l’émotion qu’elle suscite, elle n’avancera que par la raison et une approche interministérielle, estiment-ils. 

Selon un sondage Ifop de 2018, 7 Français sur 10 considèrent que les animaux sont mal défendus par les politiques. L’Assemblée nationale a adopté récemment le projet de loi dit « EGalim » qui comportait un article consacré à la question de leur bien-être. Parce que les Français réclament aujourd’hui des mesures fortes en la matière, cet article 13 a suscité d’immenses attentes… et autant de déceptions de la part des citoyens et des associations de protection animale.

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://agirauquotidien.fr/condition-animale-lappel-de-85-deputes-de-tous-bords/