L’expérimentation animale est-elle vraiment nécessaire ?

L’ouvrage publié en 2015 par la journaliste Audrey Jougla intitulé « profession : animal de laboratoire » présente un récit saisissant sur les souffrances infligées aux animaux dans les laboratoires.

Des tests sont pratiqués non seulement sur les rongeurs, mais aussi sur des espèces aussi familières que les chats, les chiens, les chevaux et les singes. Selon l’auteur, 2 millions d’animaux seraient utilisés en France à des fins scientifiques pour tester des médicaments, des produits alimentaires ou des cosmétiques.

Or, la loi du 16 février 2015 modifiant le statut de l’animal, le reconnaît comme un être vivant doté de sensibilité.

Il est donc permis de se poser la question de savoir si les expérimentations sur les animaux sont indispensables.

C’est pourquoi j’ai demandé la création d’une Commission d’enquête sur la validité du modèle animal dans l’expérimentation scientifique.

La Garde des Sceaux, Madame Nicole Belloubet, prétend qu’il n’y a pas lieu de créer une telle commission au motif qu’il n’y aurait actuellement aucune poursuite judiciaire en cours contre des laboratoires !

Face à ce déni de réalité scandaleux, j’ai bien l’intention de maintenir la pression pour que le Législateur ait un droit de regard sur ce que l’on fait subir aux animaux !

Nicolas Dupont-Aignan

Lien Permanent pour cet article : http://agirauquotidien.fr/lexperimentation-animale-est-elle-vraiment-necessaire/

A propos du déplacement du Monument aux Morts de Montgeron

La Municipalité de Montgeron a décidé de déplacer le Monument aux Morts situé avenue de la
République pour le réimplanter place de Rottembourg.

Cette décision a suscité une profonde émotion parmi les Anciens Combattants, comme chez les défenseurs de l’histoire et du patrimoine montgeronnais.

En effet, l’actuel Monument aux Morts date de 1922 et, surtout, il est l’œuvre d’un artiste qui comptait parmi les plus talentueux de son temps, Paul Marcel Dammann.

Une initiative qui concerne la mémoire collective ne peut être menée sans être précédée d’une large concertation. Il semble que ce n’est pas le cas si j’en juge par le nombre de protestations que je reçois.

Par ailleurs, chaque Montgeronnais est fondé à s’interroger sur le coût d’un tel déménagement…

Nicolas Dupont-Aignan

Lien Permanent pour cet article : http://agirauquotidien.fr/a-propos-du-deplacement-du-monument-aux-morts-de-montgeron/